Kilowatt Électrik - Électricien certifié pour l'installation de votre éclairage

L’éclairage résidentiel

Il existe plusieurs manières d’éclairer et différents types de lampes.
Nous allons voir en détails les différentes manières d’éclairer.

L’éclairage général

Il sert à créer une atmosphère agréable dans la maison.
L’éclairage ambiant peut être avec des luminaires suspendus, des plafonniers, des éclairages muraux, sur rails, des spots encastrés, voir même des lampes de table ou lampes de plancher. L’éclairage ambiant sert de base sur lequel on peut ajouter les autres types d’éclairage.
Il est conseillé d’avoir trois types de lumières dans une pièce.

L’éclairage d’accentuation

Il permet de cibler la lumière sur un objet, un point, ou une zone en particulier afin de la mettre en valeur ou tout simplement de créer une zone de travail.

Les différentes façons utilisées pour cela sont des spots encastrés orientables, des lumières sur rails orientables, des appliques murales.

L’éclairage paysager

Il permet de mettre en valeur et d’agrandir vos espaces de vie vers l’extérieur.

Cela permet de mettre en avant des arbres, des sculptures ou de créer des ombres, des jeux de lumières, sans seulement éclairer la zone dans laquelle on va vivre.

Nous allons voir en détails les types de lampes :

Lampes à incandescence

C’est le modèle de prise standard que l’on peut retrouver partout dans nos maisons, elle sert à brancher 95% des appareils de la maison (micro-ondes, laveuse, lampe, grille-pain, bouilloire, ordinateur, chargeur de téléphone…) Il existe différentes formes, le modèle decora (rectangulaire), la ronde (ordinaire), plusieurs couleurs, mais le principe reste le même. Le gros trou arrondi sert de mise à la terre et les deux barres verticales pour le 120V. Avec la mise à jour du code électrique 2018, on doit avoir un maximum de 10 prises par disjoncteur anti-arc pour les prises extérieures ou proche d’une sortie d’eau (voir le modèle DDFT).

Lampes halogènes GU10 ou MR16

La lampe à incandescence halogène produit de la lumière, comme une lampe à incandescence classique, en portant à incandescence un filament de tungstène. Mais des gaz halogénés à basse pression ont été introduits dans une ampoule en verre de quartz supportant les hautes températures et permettent la régénération du filament, ce qui augmente la durée de vie de l’ampoule.

Attention : L’ampoule ne doit pas être touchée afin d’éviter tout dépôt de graisse qui risque d’entraîner une surchauffe et de bruler l’ampoule prématurément. Les lampes à halogène présentent l’inconvénient majeur d’être très gourmandes en électricité.

Lampe au LED/DEL

Cette lampe utilise l’électroluminescence, issue de la technologie des diodes électroluminescentes.

On retrouve tous les modèles de culot de lampe à incandescence ainsi que les modèles halogènes fonctionnant au LED/DEL.

C’est le type de lampe qui vient à remplacer toutes les autres.

Grâce à ces nombreux avantages, notamment la durée de vie, la faible consommation, la faible production de chaleur, la possibilité d’une grande variété de différentes couleurs (bleu, vert, rouge…), le grand choix de températures de couleur (blanc, blanc chaud…), elle permet une utilisation avec un allumage et une extinction rapide et fréquente sans endommager la lampe, avec un impact environnemental plus faible.

Comparatif d’efficacités lumineuses et de durées de vie
Technologie Efficacité lumineuse en lumen/watt Durée de vie moyenne (heures)
Lampe à incandescence 5 à 15 lm/W 5 1 000 à 2 000 h
Lampe halogène 10 à 25 lm/W 5 2 000 à 3 000 h
Lampe fluorescente 70 à 120 lm/W 5 6 000 à 15 000 h
Lampe DEL/LED 20 à 250 lm/W 5 15 000 à 50 000 h

Famille des lampes à décharges :

Le tube fluorescent

En plus d’une très bonne qualité de lumière (IRC de 80 à 95), l’efficacité lumineuse est bonne, de l’ordre de 80 à 105 lumen par watts.

Les lampes fluocompactes (LFC)

Elles ont les mêmes avantages que les tubes fluorescents linéaires, à la différence près que le tube n’est pas interchangeable.

Les lampes à vapeur de mercure

Elle a été remplacée dans la majeure partie des utilisations par des lampes à vapeur de sodium haute pression HPS et par des lampes aux halogénures métalliques MH.

Les lampes aux halogénures métalliques MH

Ces lampes produisent de la lumière presque blanche et atteignent 100 lumens par watt. Elles servent pour l’éclairage d’intérieur d’immeubles de grande hauteur, de parkings, de magasins, de terrains de sports.
Ce type de lampe a l’avantage d’avoir une lumière proche de celle de la lumière naturelle.

Les lampes à vapeur de sodium haute pression HPS

Elles produisent jusqu’à 150 lumens par watt.
Une lampe à vapeur de sodium haute pression (HPS) sont les plus performantes sources de lumières électriques disponibles sur le marché. Une lampe HPS de 250 W diffuse des flux lumineux de 28000 lumens.
Attention : Les lampes à décharge type vapeur de sodium et vapeur de mercure, s’allument complètement entre 5 à 15 min avant de donner 100 % de leurs flux lumineux. Lorsque l’on coupe l’alimentation, les lampes doivent refroidir avant de pouvoir redémarrer.

N’hésitez pas à nous contacter, on pourra vous aider à faire votre choix et à faire l’installation de votre éclairage.

Il est important de toujours faire affaire avec un maître électricien certifié.

Besoin d'un électrien pour votre éclairage?

Une urgence? Besoin d'un électricien?